Historique de l’ENS de Marrakech

1979-2010 – Etablissement de formation des cadres

  L’ENS de Marrakech est créée, (comme ses homologues à Rabat, Casablanca, Fès, Meknès, Tétouan) en Septembre 1979 par le décret ministériel n ° 2.78 - 455  du 28 Septembre 1978. Ces écoles qui relevaient de l'autorité gouvernementale chargée de l'enseignement secondaire, ont été des établissements de formation des cadres supérieurs destinés à la formation et au perfectionnement des professeurs de l'enseignement secondaire du second cycle, afin de répondre aux besoins nationaux en cadres éducatifs par la mise en place d’une politique éducative basée sur la marocanisation des enseignants de l’enseignement du second cycle (Secondaire qualifiant).

  Le texte réglementant des ENS a connu, depuis, plusieurs modifications en relation avec la modification des tâches confiées à ces institutions ; notamment après la création du troisième cycle à partir de 1982. Ce système a consacré le statut réel des ENS en tant qu'institution de l'enseignement supérieur en termes de formation et de recherche dans tous ses aspects : fondamental,  appliqué et éducatif.

  Partant de là, et conformément à l'évolution du domaine de l'éducation à l'époque, (formation qualitative, l’agrégation, ...), le texte réglementant les ENS a été modifié par le Décret n° 2-88-293 portant sur la réorganisation des ENS et ENSET (BO 4020 – en date du 15/11/89).

  Dans l’esprit d’enrichir, d’améliorer la qualité et de rendre notre enseignement plus performant, un accord a été conclu avec l’autorité de tutelle française responsable de l'enseignement secondaire le 31 juillet 1984 pour la création de l’agrégation au Maroc. Ainsi, durant l’année scolaire 1985-86, naquit notre système d’agrégation.

Ces institutions ont été aussi chargées du développement de la recherche dans le domaine de l'éducation et se sont vues confiées la réalisation des études et l’organisation des  ateliers visant la formation continue au bénéfice des enseignants du secondaire.

  L’ENS de Marrakech s’est attelée à ces tâches de plusieurs façons:

  • Un système de formation en quatre ans destiné aux bacheliers (certificat des ENS) entre 1979 et 1988
  • Un système de formation en deux ans destiné aux titulaires du Diplôme d'Etudes Universitaires (DEUG) entre 1980 et 1985.
  • Un système de formation en une année destiné aux titulaires d’une licence (Certificat d'Aptitude de l'enseignement secondaire), à partir de 1985.
  • Cycle de préparation au concours de l’agrégation : A partir de l'année 1987
  • Cycle de formation des formateurs (troisième cycle des ENS): 1985-1990
  • Cycle de formation des formateurs en didactique des mathématiques de 1992 à 1995
  • La formation continue: début de 1988

  La période entre 1989-1998,  période de déclin, d'incertitude et de manque de clarté a été caractérisée par

  • l’absence d'une vision claire et d’une stratégie pour la formation traduites par une improvisation pour déterminer la voie, la qualité et la durée de la formation
  • L'absence de la recherche scientifique

  La période entre 1998-2010 a été une phase transitoire et d’espoir marquée au niveau national par le consensus sur la Charte nationale d'éducation et de formation ainsi que la promulgation de la loi 01.00.

  L'exclusion des ENS de se livrer à la réforme a eu pour conséquence une décennie de travail syndical au sein du SNESup dirigé par le comité national de coordination représentant l’ensemble des ENS. L’aboutissement a été tout d’abord l’organisation en 2006 par le Ministère de l’Education Nationale du forum national concernant le rattachement des ENS à l’université et ensuite, en 2009, la promulgation de la loi 47-08 (B.O. le 6 juillet 2009) relative au transfert des ENS aux universités ainsi que les deux décrets relatifs respectivement à leur rattachement (B.O. le 15 juillet 2010) et à leur vocation (B.O. le 29 novembre 2010).

  Malgré la baisse continue du nombre d'élèves-professeurs inscrits aux Ecoles Normales Supérieures, l’Ecole Normale Supérieure de Marrakech a contribué à la formation et à la formation continue de milliers d'enseignants du secondaire dans toutes les disciplines scientifiques (mathématiques, physique, chimie, sciences de la vie et de la terre, informatique, histoire et géographie , philosophie, français, études islamiques, langue arabe), ainsi que l'encadrement des dizaines d'étudiants dans le cadre du doctorat de troisième cycle. L’ENS Marrakech a également contribué à la formation de plusieurs promotions de professeurs agrégés de physique et de mathématiques.

  Des groupes de recherche scientifique ont par ailleurs été créés et ont contribué au rayonnement de l’ENS tant au niveau national qu’international à travers l'organisation de séminaires internes, des forums scientifiques à l’échelle nationale et internationale et la publication d'articles dans des revues scientifiques internationales prestigieuses. Ces réalisations ont permis à l’ENS de s’intégrer dans le système universitaire de l'enseignement supérieur, ce qui a permis pour un certain nombre de cadres de poursuivre leur formation par la préparation de thèses (Doctorat d’État pour certains et l’Habilitation pour d’autres). Les enseignants-chercheurs de l’ENS ont contribué à l’encadrement de la  recherche dans divers domaines, en particulier dans les domaines ayant attrait aux méthodes d'enseignement dans les lycées.

 

Depuis 2010 – Etablissement universitaire de l’enseignement supérieur

  En vertu de  la loi 47-08 relative au transfert des ENS aux universités et les deux décrets relatifs au rattachement (publié au B.O. le 15 juillet 2010) et à la vocation (publié au B.O. le 29 novembre 2010) de ces Ecoles, l’E.N.S. de Marrakech est devenue un établissement de l’Université Cadi Ayyad.

  En effet, l’article 11 du décret n° 2.10.59 du 25 octobre 2010 considère que les ENS font partie des établissements universitaires à accès régulé et continuent à assumer la tache de la formation initiale, la formation continue et la recherche scientifique et pédagogique répondant aux besoins du secteur de l’éducation nationale, notamment dans un cadre contractuel entre celui-ci et l’université à laquelle sont attachées ces établissements. 

  Etant des établissements universitaires à accès régulé, les ENS ont la vocation de préparer et délivrer tous les certificats visés aux articles 5, 6 et 8 relatifs aux institutions universitaires à accès ouvert (Licence - Master - Doctorat) sous réserve de l'obtention des accréditations nécessaires à la préparation de ces certificats.

  En outre, la recherche scientifique dans tous les domaines, en particulier en sciences de l’éducation et dans le domaine des sciences et techniques, font également partie intégrante des attributions de ces établissements. 

  La circulaire ministérielle adressée aux Présidents des universités recommande également la création de filières universitaires de l'éducation « FUE » en raison du rôle qui pourrait être joué par l'université dans la préparation des cadres hautement qualifiés. C’est dans ce cadre que s’inscrit actuellement la globalité de l’offre de formation de l’ENS de Marrakech avec un total de 9 licences FUE et 3 masters FUE.

 

News et Evenements

conférence - astronomie

conférence - astronomie

Mr. RAZOUKI Abdelaziz, donnera une conférence le lundi 26 décembre 2016 à 17h00 dans l'amphi B de l'ENS de Marrakech ( Voir annonce ci-jointe ).

suite...

Mooc : Quel développement durable pour l'Afrique?

Mooc : Quel développement durable pour l'Afrique?

A l'occasion du COP22 de Marrakech, et en sides events, un Mooc intitulé  "Quel développement durable pour l’Afrique ?" a été lancé sur le site http://www.afrique-durable.com/

suite...

journéé stage

journéé stage

Le département des sciences de l'éducation de l'Ecole Normale Supérieure de Marrakech a le plaisir d'informer les enseignants de l'établissement qu'une journée sera organisée le samedi 12 novembre sur le thème du "stage dans les établissements scolaires : expériences accumulées et perspectives". Le planning de la journée est téléchargeable ci-joint.

suite...