EQUIPE DE RECHERCHE EN EDUCATION ET FORMATION

 Coordonateur : Agorram Boujemaa

 

Présentation

Le projet de recherche de l’équipe est centré sur l’analyse des processus d’apprentissage et d’enseignement des sciences au secondaire et à l’université.

L’accent est mis sur les difficultés des apprenants, leurs perceptions et attitudes à l’égard des contenus et des modes d’enseignements.  L’éducation à la citoyenneté, à la santé et à l’environnement dans le cadre de l’enseignement secondaire bénéficie d’une attention particulière à travers l’analyse des programmes et des pratiques des enseignants qui la prennent en charge. 

Le projet alloue également une  attention à  la formation des enseignants  dans une perspective de la professionnalisation de leur métier. On s’intéresse à l’évaluation et l’ingénierie des dispositifs de formation ainsi qu’aux représentations et aux attitudes des formateurs

La formation aux sciences à l’université  est étudiée à travers l’analyse et l’évaluation des programmes et des pratiques enseignantes ainsi que les innovations pédagogiques, notamment celles faisant usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication

L’approche méthodologique adoptée est, selon les problématiques traitées, qualitative ou quantitative. Comme il s’agit de l’étude de productions didactiques et des avis et des conceptions des apprenants et des enseignants, les outils méthodologiques utilisés sont les grilles d’analyse et d’observation, l’interview et le questionnaire.

 

Axes de recherche

  • Analyse des apprentissages : l’analyse des difficultés d'apprentissage en sciences (biologie, géologie, chimie, physique) est mutuellement liée aux questions suivantes :
  • Place des représentations des élèves dans l'enseignement et l'apprentissage;
  • Stratégies de développement conceptuel (notions de trame conceptuelle, de niveau de formulation des concepts, etc.).
  • Formation des enseignants : la professionnalisation du métier de l’enseignement constitue un champ de recherche qui concerne, d’une part, les dispositifs de la formation et de l’autre ses acteurs et ses bénéficiaires. Ainsi les problématiques traitées se rapportent aux :

-  compétences professionnelles et les référentiels de formation contenus et les modes de formation

-  conceptions, avis et attitudes des formateurs, conceptions, avis et attitudes des bénéficiaires de la formation (étudiants, enseignants, futur-enseignants).

  • Education à la citoyenneté : les questions de prévention et d’éducation à la santé et à l’environnement requièrent à la fois une approche épistémologique, sociologique et didactique ; la question de l’humain augmenté est à la fois abordée dans sa filiation historique, dans ses dimensions conceptuelles et dans sa réalité anthropologique.
  • Analyse et Evaluation de la formation à l’université : la quête de la qualité de la formation dispensée à l’université ouvre un axe de recherche concernant les contenus et les pratiques, il englobe l’analyse et l’évaluation :

-  des programmes des disciplines scientifiques.

-  des pratiques enseignantes et des formations.

-  des systèmes d’évaluation des apprentissages.

  • Apprentissage en ligne (e-learning) et innovations pédagogiques au niveau de l’université : les ressources et dispositifs pour la diffusion des sciences posent des problèmes spécifiques, du fait de leur diversité, de leur rapide évolution, de l’évolution conjointe des sciences elles-mêmes et des démarches censées appuyer leur enseignement. Il en découle de nombreux points d’interrogations qui donnent une orientation singulière aux recherches menées spécifiquement sur ce thème au sein de
  • Ces points du 5me axe concernent :

-  les types et la qualité des ressources disponibles,

-  les modalités d’accès et de partage de ces ressources,

-  les dispositifs d’aide à destination des acteurs de l’éducation permettant d’accompagner les évolutions.

-  les environnements numériques (logiciels dynamiques, globes virtuels…).

 

GROUPE DE RECHERCHE EN DIDACTIQUE DE L’INFORMATIQUE ET DES MATHEMATIQUES

Coordonateur : Mustapha Ourahay

 

Axes de recherche

  • TIC et enseignement des mathématiques et de l’informatique
  • Histoire et épistémologie des mathématiques et leur utilisation pédagogique
  • La pédagogie universitaire 
  • L’évaluation des enseignements et apprentissages des mathématiques et de l’informatique
  • Didactique de thèmes mathématiques ( probabilités et statistiques; algèbre, analyse, trigonométrie, traitement graphique ...).
  • Preuves et démonstration dans l’apprentissage des mathématiques
  • Formation des enseignants

Projet fédérateur actuel : Évaluation des acquis des étudiants au tronc commun national des licences de mathématiques  accréditées, avec comme démarche :

Détermination du socle des connaissances et des compétences à ces niveaux :

-  Analyse des descriptifs des filières accréditées

-  Analyse des descriptifs des différents modules des filières accréditées

-  Validation du socle des connaissances et des compétences auprès de différentes  instances pédagogiques (chefs de filières, coordonateurs de modules, CNACCES)

-  Entretien avec les chefs de filières et les coordonateurs de modules, commission d’accréditations, locales, régionales et nationales, centre de mathématiques, etc,  concernant le socle des connaissances et des compétences à ces différents niveaux.

-  Analyse des résultats des entretiens et dégagement de la version finale du socle des connaissances et des compétences à ces différents niveaux.

-  Production d’une banque d’items d’évaluation des différentes composantes du socle des connaissances et des compétences à ces différents niveaux 

-  Elaboration d’une banque d’items d’évaluation (examens et contrôles des différents modules), classifiés selon les éléments du socle et éventuellement les niveaux de difficultés

-  Élaboration de questionnaires pour étudiants

-  Validation de questionnaires auprès d’un échantillon expérimentale

-  Administration du questionnaire et analyse des résultats.

-  Production du rapport de l’évaluation

 

EQUIPE DE RECHERCHE EN TECHNOLOGIES DE L’ENSEIGNEMENT DES SCIENCES

Coordonateur : Jamila Tissafi Jaouhari

 

Présentation

Cette équipe s’est constituée autour de l’axe de l’enseignement numérisé. Ses membres possèdent une expérience et un savoir-faire dans l’élaboration des outils numériques. Ces compétences ont permis la conception d’un site Web éducatif déjà en fonction destiné aux différents étudiants de Biologie : http://biodidact.e-monsite.com/

Axes de recherche

- Etat des lieux des pratiques et des perceptions de l’usage des dispositifs TIC par les enseignants et les étudiants en vue de la généralisation des outils numériques dans la formation des enseignants

- Production de supports numériques : Simulations de travaux Pratiques, DVD, Vidéos, Films…. Et intégration des produits multimédias élaborés, dans la stratégie pédagogique de l’enseignement des sciences.

- Participation aux  projets de MOOCs dans différentes disciplines : Biochimie, Immunologie, Génétique, Radiochimie, Informatique…

 

EQUIPE DE PHYSICO-CHIMIE DES MATERIAUX

 Coordonateur : Mohamed Lakraimi

 

Thématique de recherche

Techniques d’élimination de polluants organiques et inorganiques susceptibles de mettre en danger les écosystèmes : photo-dégradation et/ou adsorption sur des hydroxydes doubles lamellaires, sur des charbons activés et sur des matériaux de phosphate de calcium.

 Axes de recherche 

  • Elaboration des Hydroxydes Doubles Lamellaires (HDL) pour la rétention des différents polluants.
  • Choisir une méthode qui permet le contrôle de la composition du milieu réactionnel pour l'obtention de phases homogènes et qui assure de surcroît une bonne reproductibilité des synthèses.
  • Utiliser les HDL calcinées dans le processus de purification des eaux usées.
  • Examiner l'influence des régénérations répétées de rétention, par échange avec des anions carbonate et calcination, sur la capacité de rétention et sur la structure cristalline de l'HDL utilisée.
  • Mener une étude comparative de la rétention par les matériaux utilisés et une étude de la sélectivité par examen de la rétention de plusieurs types de polluants, présents dans un même mélange.
  • Photo-dégradation de quelques polluants par le biais de catalyseurs comme le phosphate naturel, les apatites, TiO2, ….
  • Élaborer des apatites phosphocalciques de synthèse et des charbons actifs et examiner le rôle que peuvent jouer leurs paramètres physico-chimiques (composition chimique, surface cristalline, microstructure,…) dans le processus d'adsorption et de désorption d'espèces polluantes.
  • Mener une étude comparative entre les différents supports (apatites, charbons actifs, HDL, …), ceci permettra la conception de matériaux convenables pour lutter contre la pollution d’origine agricole et industrielle.
  • Electrodéposition et caractérisation de dépôt métallique sur électrode de graphite.
  • Spéciation des contaminants (Cd, Pb, Cu, Zn, Fe) dans les eaux usées et dans l’environnement marin.

Compétences

  • Maîtrise des montages et des méthodes de synthèse des différents matériaux à savoir les HDL, les charbons activés, les apatites, …
  • Assimilation des différents logiciels nécessaires.
  • Connaissance des phénomènes de délamination et de la substitution cationique dans les feuillets des HDL ainsi que les réactions d’échange anionique et de reconstruction.
  • Acquisition d’expérience concernant les phénomènes d’adsorption et de désorption.
  • Maîtrise des méthodes expérimentales de caractérisation et d’analyse des matériaux à savoir DRX, UV-Visible, FTIR, ATG, MEB, BET, HPLC, Impédancemètre, IRRAS, Polarographie à redissolution anodique, Analyses chimiques, Spectroscopie de masse …

 

EQUIPE DES MACROMOLECULES NATURELLES

Coordonateur : Mohammed Rhazi

 

Axes de recherche 

  • Chimie des sucres
  • Valorisation des polymères naturels
  • Synthèse des macrocycles fonctionnalisés
  • Complexation métallique et interaction avec des médicaments
  • Relargage contrôlé du principe actif des médicaments par le chitosane et ses dérivés
  • Effet du chitosane et ses dérivés sur le développement des produits agroalimentaire

 Compétences 

  • Chimie des sucres : synthèse et étude de la réactivité des sucres insaturés
  • Chimie de la chitine (biopolymère) et de ses dérivés : Extraction et caractérisation physicochimique.
  • Complexation des métaux par des ligands naturels (chitosane et dérivés) ou synthétiques (macrocycles)
  • Relargage des médicaments par le chitosane et ses dérivés.
  • Effet rhéologique de la chitine sur les émulsions
  • Effet du chitosane sur le cycle végétatif des plantes

 

UNITE D’ECOLOGIE

 Coordonateur : Mohamed Cheggour

 

Axes de recherche 

  • Ecologie Végétale : Végétation du Maroc ; Végétation des milieux arides
  • Ecologie des eaux continentales superficielles : Caractérisation physico-chimique et qualité des eaux ; Etude des populations benthiques ; Etude du substrat ; Ecologie de la faune des cours d’eau intermittents en zones arides et semi-arides.
  • Ecologie des eaux continentales souterraines : Etude physico-chimique des eaux souterraines ; Etude de la faune phréatobie ; Systématique des isopodes des eaux souterraines ; Recherche des espèces bioindicatrices de la qualité des eaux souterraines ; Evaluation de l’impact des eaux usées sur la qualité des eaux souterraines
  • Ecologie Marine : écosystèmes marins côtiers et paraliques : Etude de la pollution chimique sur les côtes marocaines ; Contrôle et surveillance des charges polluantes par utilisation de bioindicateurs (mollusques notamment) ; Hydrologie marine et qualité des eaux océaniques ; Etudes écologiques des écosystèmes paraliques marocains (lagunes et estuaires) : hydrologie et qualité, biologie,… ; Etude des sédiments fins (minéralogie, géochimie,…) ; Etudes bionomiques des côtes rocheuses marocaines

 

Compétences 

  • Diagnoses écologiques des milieux naturels (terrestres et aquatiques marins et dulcicoles).
  • Identification et systématique des espèces animales et végétales (inventaires, description, écologie et biologie).
  • Evaluation de l’état de santé des milieux aquatiques et terrestres (étude des pollutions, reconnaissance des polluants, impact sur les organismes et les écosystèmes,…)
  • Analyses hydrologiques des milieux aquatiques et qualité des eaux
  • Analyses phyto-écologiques et zoo-écologiques et caractérisation bioécologique des milieux naturels
  • Gestion de la biodiversité (conservation, restauration et développement durable)
  • Conservation des espèces animales et végétales
  • Maîtrise des méthodes d’études de la dynamique des populations.
  • Education à l’environnement.
  • Réalisation des études d’impacts sur l’environnement

 

EQUIPE DES GEOSCIENCES ET ENVIRONNEMENT

Coordonateur : Bahir Mohammed

 

Thématique de recherche

Le groupe de recherche EGE est pluridisciplinaire. Il s’intéresse à la valorisation scientifique et pédagogique de l’environnement géologique  du  Tensift, de sa composante des ressources en eau et environnementale du Bassin d’Essaouira. Son champ d’action couvre également le Grand-sud et le Haut Atlas Marocain, riches par leurs diversités géologiques et constituant un patrimonial national. L’objectif étant une production scientifique et pédagogiques pour l’enseignement marocain depuis le collège jusqu’à l’université.

 

Axes de recherche 

  • La géologie du Sud Marocain : Contribuer à la connaissance de l’histoire géologique du Haut-Atlas central et du Sud Marocain avec détermination du cadre stratigraphique, sédimentologique et paléo-structural. L’outil SIG (Système d’Information Géographique) constituant une valeur ajoutée dans la valorisation de cet axe recherche ; La géologie du Sud Marocain depuis les Jebilet jusqu’au Sahara marocain: Histoire Précambrienne, Bassins Paléozoïques, Chaîne hercynienne, Bassins Méso-cénozoïques, Chaine atlasique.
  • En zone aride et semi-aride, l'essentiel des ressources en eau est constitué par les eaux souterraines à la recharge extrêmement variable dans le temps et l'espace. Pour en assurer une gestion durable, il est indispensable d'en connaître précisément les conditions de gisement et de renouvellement. Cet objectif ne peut être atteint qu'en croisant les diverses méthodes utilisées en hydrogéologie (hydrodynamique, hydrochimique et isotopique). La mise en place d’une méthodologie d’étude des systèmes aquifères basée sur les caractéristiques isotopiques et géophysiques des zones à climat aride et semi-aride dans les paysages carbonatés. L’étude des systèmes aquifères en zones semi-arides afin d’évaluer leur potentialités et leur productivités, ainsi que le renforcement en eau potable des communautés rurales et des villes dans un contexte aride.
  • Substance utiles et enseignement : La région de Tesift-Alhaouz, Rehamna est connue pour ses richesses en substances utiles tels que les métaux et les phosphates. Les phosphates sont notamment traités dans les programmes de l’enseignement marocain. L’objet est de faire des études dans différents sites miniers et de produire des documents pédagogiques pour l’enseignement à différents niveaux
  • L’impact environnemental des déchets miniers dans les régions du Haut Atlas occidental et des Jebilet.

Compétences

Le groupe est pluridisciplinaire et complémentaire. Il regroupe des spécialistes dans les domaines suivants :

  • Une longue expérience dans le savoir faire en enseignement, à même de répondre aux besoins des programmes d’enseignement en exemples pédagogiques régionaux géologiques, environnementaux, hydrogéologiques, et dans le domaine des substances utiles.
  • Géologie fondamentale : stratigraphie, sédimentologie, géologie structurale, magmatisme et métamorphisme, Géologie régionale.
  • Géologie appliquée notamment dans le domaine de l’eau et de l’hydrogéologie.
  • Géologie et environnements métalliques.
  • Sauvegarde de la ressource en eau souterraines et de l'environnement.
  • Assurer un développement économique durable basé sur une optimisation de l'exploitation et une gestion intégrée de la ressource.
  • Maîtrise de la gestion des eaux souterraines en zones littorale dans un contexte de sécheresse où la ressource souterraine constitue un facteur limitant de développement économique durable.
  • Une grande expérience dans la publication scientifique, la cartographie, les géosites et les circuits géotouristiques.

 

ENERGIE SOLAIRE ET PLANTES AROMATIQUES ET MEDICINAL

Coordonateur : Mohammed Kouhila

 

Thématique de recherche

Valorisation et préservation du patrimoine herboristique régional en plantes aromatiques et médicinales par le procédé thermique de séchage solaire en convection forcée.

Axes de recherche 

  • Détermination expérimentale des isothermes de sorption et des cinétiques de séchage solaire en convection forcée des plantes aromatiques et médicinales de la région de Marrakech.
  • Etude de la cinétique d’extraction des huiles essentielles des plantes aromatiques et médicinales fraîches et séchés par alambic à entraînement à la vapeur.
  • Modélisation numérique des transferts thermiques et massiques lors du processus de séchage solaire en convection forcée des produits en feuilles.

Compétences

  • Maîtrise des procédés de conservation et stockage des plantes médicinales par séchage solaire en convection forcée.
  • Maîtrise des procédés de détermination expérimentale des isothermes de sorption par les méthodes statique et dynamique.
  • Maîtrise des méthodes expérimentales d’analyse et de contrôle qualité : extraction des huiles essentielles, analyse de la composition chimique des plantes médicinales.
  • Maîtrise des logiciels : Matlab, Curve expert, Origin, etc…
  • Programmation : Maple, Fortran 6, Visual Basic, C++
  • Maîtrise des méthodes numériques de modélisation et simulation.

 

EQUIPE DE PHYSIQUE DES NANOSTRUCTURES

Coordonateur : Abdelaziz Koumina

 

Thématique de recherche

Etude de propriétés thermo-physiques, structurales, magnétiques et magnétocaloriques des phosphures, arséniures, arsénophspures de métaux de transirons 3d de type MM’X et des nanofluides.

Axes de recherche

  • Synthèse de nanoparticules, préparation de nanofluide, étude des propriétés thermiques et rhéologiques des nanofluides : les nanoparticules représentent aujourd’hui un enjeu technologique et économique majeur. Elles permettent des innovations très prometteuses dans de nombreux domaines fondamentaux tels que : la santé, l’énergétique ou l’industrie. Nous nous sommes intéressés à l’apport potentiel des nanoparticules dans le domaine des transferts thermiques. Une exploitation plus systématique des sources inépuisables d’énergie (solaire, éolien, géothermie, . . .) n’est pas suffisante pour relever le défit énergétique des générations futures. Une réponse possible à la question de l’amélioration des transferts thermiques consiste à utiliser à la fois les propriétés d’écoulement des liquides et la grande conductivité thermique des métaux solides. L’utilisation de nanofluides à base de particules métalliques ou de nanotubes de carbone est certainement la solution la plus prometteuse dans cette voie. Nous avons par conséquent essayé de dégager quelques paramètres physiques clefs permettant de mieux décrire ou de mieux prédire les résultats obtenus ou attendus.
  • Synthèse et étude de la structure de matériaux hybrides organique-inorganique, étude de leur propriétés magnétiques, optique et vibrationnelles : La modification de matériaux polymères par l’incorporation de clusters hybrides organique / inorganique suscitent un formidable intérêt depuis peu dans le domaine des polymères nanocomposites. Notre objectif est d’assurer la synthèse de clusters, de les incorporer dans différentes matrices polymères et d’étudier leur influence sur les propriétés magnétiques, optique et vibrationnelles du matériau final.
  • Etude des propriétés structurales et magnétiques et magnétocaloriques des phosphures, arséniures et phospho-arséniures de métaux de transirons de type MM’X : cette étude est menée aux moyens de trois techniques complémentaires : la diffraction (neutrons, rayons X), les mesures magnétiques et la modélisation. D’ailleurs, Notre équipe de Physiques des Nanostructures (EPN) est impliqué dans un réseau de laboratoires européens qui utilise la ligne D1B de l’Institut Laue Langevin de Grenoble.
  • Comme il est possible de calculer toutes les propriétés souhaitées du matériau considéré. Nous avons utilisé des calculs de structure électronique Korringa-Kohn-Rostoker (KKR). La comparaison théorie-expérience, nous a conduit à trouver une grande corrélation entre la structurale et propriétés physiques principalement magnétiques et magnétocaloriques des phosphures, arséniures et phospho-arséniures de métaux de transirons de type MM’X.

Compétences

  • Eude des propriétés thermo-physiques (chaleur spécifique, capacité calorique,..) des nanofluides.
  • Dépouillement des diagrammes de diffraction neutronique et de rayons X par la méthode de Rietveld : méthode d'analyse en diffractométrie de rayons X et de neutrons sur poudre. Cette méthode consiste à simuler un diffractogramme à partir d'un modèle cristallographique de l'échantillon, puis d'ajuster les paramètres de ce modèle afin que le diffractogramme simulé soit le plus proche possible du diffractogramme mesuré.
  • La méthode MXD : méthode d'analyse des diffractogrammes de diffraction de neutrons. Elle permet de déterminer les structures cristallographiques et principalement magnétiques des matériaux.
  • Etudes des propriétés structurales et magnétiques par des calculs de structure électronique Korringa-Kohn-Rostoker (KKR).

News et Evenements

Suivi des Masters 2017-2018

Suivi des Masters 2017-2018

Espace réservé au suivi des Masters (AU: 2017-2018) NB: prière de consulter régulièrement les infos sur ce site (pour l'organisation) mais également le site UCA (pour les résultats) INFORMATIONS DE SUIVI POUR LES FILIERES 'Master/Master-Spécialisé' : liste de la préselection. Planning des étapes. Organisation des épreuves écrites : DIDACT-MATHS , PC , SVT . Organisation des épreuves orales : DIDACT-MATHS (lundi 02/10/2017 a 8h) , PC (lundi 02/10/2017 a 8h) , SVT (lundi 02 et mardi 03/10/2017 a 8h : voir repartition avec l'affichage) . Résultats définitifs, après l'oral (oct. 2017) : voir site UCA Master spécialisé, PHYSIQUE-CHIMIE (disponible) Master , DIDACTIQUE DES MATHS (disponible) Master spécialisé, SCIENCES DE LA VIE ET TERRE (disponible) Planning et modalités des inscriptions administratives (oct. 2017) : voir Modalités et Planning (pour Master PC et DIDACTIQUE-MATHS) , voir Modalités et Planning (pour Master SVT). voir Pièces à fournir (Master). Inscriptions a partir des listes d'attentes (apres cloture des listes principales) : MS-PC : 01 place disponible

suite...

Résultats des épreuves 2017 (LPE)

Résultats des épreuves 2017 (LPE)

Espace réservé au suivi des filières LPE (AU: 2017-2018) Résultats des épreuves écrites (sept. 2017) : Licence Prof. d'Enseignement, option INFORMATIQUE. (pas d'oral) Licence Prof. d'Enseignement, option MATHEMATIQUES. (pas d'oral) Licence Prof. d'Enseignement, option PHYSIQUE-CHIMIE. (convocation à l'oral) Licence Prof. d'Enseignement, option Sc.VIE et TERRE. (convocation à l'oral) NB: le planning des épreuves orales (éventuellement) est indiqué dans les listes. Résultats définitifs, après l'oral (sept. 2017) : Licence Prof. d'Enseignement, option INFORMATIQUE. (disponible) Licence Prof. d'Enseignement, option MATHEMATIQUES. (disponible) Licence Prof. d'Enseignement, option PHYSIQUE-CHIMIE. (disponible) Licence Prof. d'Enseignement, option Sc.VIE et TERRE. (disponible) Planning et modalités des inscriptions administratives (sept 2017) : voir Modalités et Planning. (NB: prière de tenir compte du 1er Moharram : jeudi ou vendredi qui sera férié). voir Pièces à fournir (LPE). Places disponibles pour les listes d'attentes (après clôture des inscriptions à partir des listes principales) : filières : LPE-INFO LPE-PC LPE-SVT LPE-MATHS Places : 09 (dont 0 OFPPT) 10 0 0 IMPORTANT : rappel des Modalités et Planning (à respecter impérativement). NB: A cause des concours des Masters, le début des cours pour les filières LPE est reporté au jeudi 28/9/2017.

suite...

Rentree 2017-2018

Rentree 2017-2018

L'Ecole Normale Supérieure de Marrakech reconduit pour la rentrée universitaire 2017-2018, l'accès en S3 pour les filières de licence professionnelle d'enseignement (LPE) pour les spécialités : Physique-Chime, Sciences de la Vie et de la Terre, Mathématiques et Informatique. l'accès en S1 pour les filières du master spécialisé d'enseignement (MSE) pour les spécialités : Physique-Chime, Sciences de la Vie et de la Terre, Didactique des mathématiques. NB: L'accès en S3 des LPE est ouvert aux candidats ayant validés les semestres s1 et S2 dans les filières universitaires requises (sur étude dossier + concours). L'accès en S1 des MSE est ouvert aux candidats ayant validés les semestres S1 a S6 dans les filières universitaires requises ( sur étude dossier + concours). La gestion/recevabilité des candidats des masters est centralisée au niveau d'un guichet unique à la présidence de l'UCA. Le tableau suivant résume le planning des étapes requises : Etape LPE MSE Observation Pré-inscription en-ligne du 1 au 26/7/2017 à 18h voir site UCA (avant 26/8/2017 a 15h) Etape obligatoire : preinscription des MASTERs Dépôt de dossier de la présélection du 25 au 27/7/2017 Pendant les épreuves du concours (pour les convoqués) Pieces à fournir : LPE Résultat de la présélection à partir du 7/9/2017 à partir du 7/9/2017 (au site UCA) Licences (sur ce site) Masters (sur site UCA) Épreuves écrites du concours du 11 au 13/9/2017 A SURVEILLER SUR CE SITE : le planning des étapes A SURVEILLER SUR LE SITE UCA : les résultats des étapes plannings des épreuves…

suite...